Chronique de l’Œuvre de jeunesse Notre Dame des Bois - Janvier à juin 2020

Nouvelles des Serviteurs de Jésus et de Marie

« Marche en ma présence »

Tel était le thème de notre école de prière de février, la deuxième de l’année. Cela fait trois ans que nous avons pris le relais des paroisses pour l’organisation de cette retraite pour jeunes et nous avons trouvé un certain équilibre dans l’accueil, la répartition des activités et l’utilisation de nos locaux.
Nous sommes à présent bien aidés, des amis du quartier assumant les inscriptions et l’accueil, nous laissant à la préparation de nos catéchèses et activités.


Nouveauté de cette édition : l’organisation et l’accompagnement de cette retraite en collaboration avec notre paroisse, notamment la responsable de la pastorale des enfants. Cela a bien enrichi l’approche et le programme tout en permettant de renouveler partie de nos effectifs et de faire connaître le patronage. Quatre jours donc de prières, catéchèses et jeux pour sensibiliser les jeunes à la joie de marcher avec Dieu, de vivre en sa présence, thèmes « lamystes » par excellence.
Une belle météo a permis de ne pas saturer notre grande salle et de solliciter notre ânesse pour des tours de charrette envahissant rues et parc environnants.

Frère Charles s’est occupé du bricolage avec la confection de Tee-shirts rentabilisant ainsi sa nouvelle machine, une imprimante à motifs et logos, permettant même de faire des tatouages.
Frère Eduardo, incollable sur les vies de saints, a présenté à ses jeunes des portraits de jeunes témoins pour agrémenter ses catéchèses.
Frère Raphaël a été bien aidé par la présence de notre curé, le Père Jean-Philippe Rendler, qui a vécu une bonne partie de l’école de prière avec nous.
Les sœurs de Sélestat, jamais à court d’idées, nous ont fait vivre un beau spectacle final reprenant la saga des grands personnages bibliques ayant « marché avec Dieu. »

OJD 1 400 par 300 Nous sommes toujours heureux du brassage entre jeunes de différents milieux et origines que permet cette formule de l’école de prière, constatant que la joie de vivre en communauté - c’est notre objectif - valait pour elle-même et surpassait toutes les activités et jeux à la mode.

« Marche avec distance »

Mulhouse ayant été dans l’œil du cyclone COVID et les cas de contamination étant nombreux autour de nous, nous avons fermé l’ODJ début mars pour deux mois. Une sortie neige sur les sommets des Vosges a sonné prématurément et sans que l’on s’y attende la fin de l’accueil des jeunes ce trimestre.
C’est le Prieuré Saint Bernard qui fut notre lieu de confinement, laissant l’ODJ à trois jeunes volontaires de la région de Belfort qui ont élu résidence dans notre fondation mulhousienne pour prêter main forte aux unités COVID des hôpitaux et aux associations engagées sur le terrain.
Frère Raphaël les a visités à l’occasion, impressionné par leur générosité, un peu effrayé aussi par l’état de la maison ! La générosité et l’esprit d’ordre ne font pas toujours bon ménage, des voisins s’étant d’ailleurs inquiétés d’une fête se prolongeant tard la nuit…

Notre retour à l’ODJ mi-mai fut l’occasion d’un repas final et de beaux échanges.
Frère Charles aura marqué le quartier en rapatriant notre ânesse Rosie à pied (une demie journée de marche) le jour même du début du confinement.
L’insolite de la situation lui aura sans doute valu la clémence des contrôles.
Frère Eduardo était en train de concocter, comme à son habitude, des belles décorations pour la semaine sainte qui resteront finalement dans les cartons.

C’est dans l’attente de la reprise du culte public et de la réouverture de notre patronage qu’a été écrite cette chronique qui ferme également notre sixième année de présence à Mulhouse, occasion de faire monter notre action de grâces pour tant de belles choses vécues et notre reconnaissance pour toutes les personnes qui nous aident dans cette mission, bienfaiteurs, bénévoles, parrains spirituels, fidèles…

OJD 2


Cliquez pour lire des nouvelles de nos autres maisons :

Pour faire un don à la Communauté, nous vous remercions de suivre ce lien.